Etape 2 : entre Bruxelles et Hon-hergies

Sortir d'une ville n'est jamais évident à vélo. Quand il s'agit d'une capitale, il faut être sûr de son coup pour ne pas tourner en rond. La veille chez Marcello, penchés sur la carte, nous avions étudié les différentes possibilités qui s'offraient à un cyclotouriste pour sortir de Bruxelles. L'autoroute A7: non. La nationale 10: non plus !  Quand je suis "bloqué", je me sers beaucoup des cours d'eau. Longer un canal ou un fleuve sur un chemin de halage permet de bénéficier d'un accès direct vers la porte de sortie. C'est donc par le canal de Charleroi que je quitterai la capitale Belge, en direction de Halle puis Mons.

Le canal en direction de Mons

Départ de Bruxelles

L'idée du jour est de rejoindre Mons en suivant les canaux et en empruntant les ravels. Les ravels sont des voies lentes, c'est un mot wallon qui fait le bonheur des cyclistes ! Plus connu en France sous le nom de voies vertes, les ravels sont des pistes cyclables bitumées, entretenues et organisées. Elles sont aménagées sur d'anciennes lignes de chemins de fer. Le réseau de pistes, relativement dense, est très bien organisé avec un système de numérotation, un peu comme aux Pays-bas.

Les ravels Canal, belgique

Je passe donc la journée en sécurité sur les ravels ou en longeant les canaux jusqu'à l'entrée de Mons. La météo est capricieuse, entre orages et éclaircies. A l'approche de Mons, la circulation devient trop importante. Je décide de contourner l'agglomération par l'ouest pour rejoindre la frontière française. Je retrouve Maxime qui a fait le chemin à contre-sens. C'est sur une route pavée, dans une ambiance de Paris-Roubaix que nous effectuons les derniers kilomètres jusque chez lui : Hon Hergies

Les orages en journée Les derniers kilomètres avec Maxime

Je connaissais Maxime. Passionnés tous les deux de sport de nature, nous avions sympathisé sur les réseaux sociaux. Il s'occupe d'une association dont la principale mission est de donner des conseils aux agriculteurs. Il prône le développement de l'agriculture de conservation, sans labour. Son activité tourne autour du conseil mais également autour de l'expérimentation, on peut dire que c'est un bétatesteur de la botanique. Son jardin m'a étonné. Sans un seul coup de bêche, sur une terre en friche, uniquement avec des techniques de paillage, il a réussi à faire pousser moultes variétés de légumes. L'abondance de ses récoltes témoignent du fait qu'il n'en est plus seulement au stade expérimental !

Le jardin de Maxime Jardin

A coté de ça, Maxime aime courir, faire du vélo, pêcher sur l'eau et sous l'eau, chasser à l'arc. Il produit son miel et différents mets régionaux. L'apéritif du soir est confectionné à partir de sureau. Vous cernez un peu plus le personnage ? Vous l'aurez compris, c'est dans la maison  d'un autodidacte producteur et passionné que je suis invité à partager le barbecue (juste avant ça, pour se mettre en apétit, Maxime et Claire, sa fiancée, me font découvrir les alentours en footing).

Autodidactes, nous le sommes tous plus ou moins sur e-monsite ! Quand Maxime m'explique qu'il envisage de refaire le site de son association avec des outils plus simples, j'ai tout de suite validé sa proposition de faire un crochet par chez lui. Il me présente son site actuel, ce qui me permet d'en déduire qu'e-monsite est adapté à ses besoins. Il a besoin d'un outil qui lui permette de créer des pages et d'insérer des images, de proposer des fichiers à télécharger, de réserver du contenu à des membres et bien sûr d'actualiser facilement le tout !

Comme notre outil de création de site correspond à son projet, je lui fais une présentation. Mon but n'était pas de lui vendre un produit. Je ne me suis pas mis dans la peau d'un commercial, mais plutôt dans celle d'un utilisateur convaincu de l'efficacité d'e-monsite. Je lui explique comment fonctionne le manager : plus besoin d'utiliser un client FTP pour envoyer ses images sur un serveur, des pages plus faciles à créer avec l'outil de création par blocs etc etc.

Nous verrons si Maxime a accroché. Pour l'heure, je reprends la route vers le Nord, dans la commune de Willems.

Commentaires (13)

william
  • 1. william | 22/08/2013
Salut Jerem
Bon courage mec et merci pour ces photos et ces petits comptes rendus fort sympathique... a bientot
doublet
dommage que je ne peux plus faire temps de sport, la nature est tellement belle.
bon courage
Jackie
Nanounnette
  • 3. Nanounnette (site web) | 21/08/2013
Jérémy,

Je suis enchantée de pouvoir mettre une tête sur le nom d'une personne qui me renseigne souvent au sujet des messages de mon site.
Très jolie Aventure à vélo,
Merci pour les photos...
Nanounnette
elfie
Buenos Aires ça va peut être faire un peu loin en vélo non?
laurent
  • 5. laurent | 21/08/2013
salut jerem
je vois que tu rencontres des personnes intéressantes ......
bon courage à demain
Kirk
  • 6. Kirk | 21/08/2013
Chapeau Jeremy ... Bonne route
Julie & Edgar
  • 7. Julie & Edgar (site web) | 20/08/2013
Mais quelle belle idée! Originale, humaine et sportive :-D
Nous-mêmes adeptes du voyage à vélo, on adhère et encourage à 100%.
Bonne route!
Mél
  • 8. Mél | 20/08/2013
Pas de chance pour le temps... Mais rien ne t'arrête à ce que je vois!
On veut voir le résultat maintenant.

Allé... Motivé pour les moultes étapes! ;)
CAMILLE
Bonjour à tous.

Voilà une excellente idée, ludique et beaucoup plus agréable (et certainement plus efficace) qu'une simple publicité.

Bon courage à vous (et à votre vélo javascript:void(0);)

Camille
Antoine
J adore le concept de footing post long trajet en vélo, pas mal.
Xavier photo
  • 11. Xavier photo (site web) | 20/08/2013
Encore une belle étape. On a hâte de voir le résultat de ce site!
Dominique Quennehen
  • 12. Dominique Quennehen (site web) | 20/08/2013
Prochaine étape la Baie de Somme au Clos de l Estran, courage courage Jeremy, l occasion rêvée par ces deux prochains jours de chaleurs, pour tremper les pieds au Crotoy et aller admirer les phoques a Saint Valery S/S!
Laetitia
  • 13. Laetitia | 20/08/2013
Une rencontre intéressante, qui, à n'en pas douter, devriendra un e-monsitien sur tes conseils !
Bon courage sous les orages !

Ajouter un commentaire